Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Histoire des produits

La moissonneuse-batteuse.

La moissonneuse-batteuse est LE produit-phare de CLAAS. Embarquez avec nous pour un voyage à travers l'histoire de la moissonneuse-batteuse CLAAS.

Histoire des produits

La moissonneuse-batteuse.

La moissonneuse-batteuse est LE produit-phare de CLAAS. Embarquez avec nous pour un voyage à travers l'histoire de la moissonneuse-batteuse CLAAS.

L'épopée de la moissonneuse-batteuse CLAAS

C'est en 1930 que le professeur Vormfelde pousse les frères Claas à développer la première moissonneuse-batteuse européenne. Dès 1936, ils lancent sur le marché la première moissonneuse-batteuse de leur propre fabrication, une machine conçue pour les conditions de récolte courantes en Europe. Après la Seconde Guerre mondiale, CLAAS réussi sa percée sur le marché des moissonneuses-batteuses avec une machine tractée : la SUPER.

1936

Moissonneuse-batteuse-lieuse (MDB)

Naissance de la moissonneuse-batteuse CLAAS : avec la moissonneuse-batteuse-lieuse (MDB), CLAAS lance avec succès sur le marché la première moissonneuse-batteuse totalement fonctionnelle spécialement conçue pour les conditions de récolte européennes. L'entreprise CLAAS pose ainsi son premier jalon dans le secteur de la construction de moissonneuses-batteuses. La toute première machine portant le numéro de série 1 est livrée sur le domaine de Zschernitz près de Halle/Saale pour la campagne de 1936. La moissonneuse-batteuse à flux transversal MDB combine une lieuse automatique et un système de battage monté entre la barre de coupe et la lieuse. Après la coupe, les céréales sont acheminées vers le batteur sur une toile d'alimentation. Là, un convoyeur à chaîne redirige la paille et l'éjecte contre les secoueurs. Deux processus de nettoyage ont ensuite lieu avant que le grain récolté sur la plate-forme d'ensachage ne soit versé dans les sacs et la paille liée en gerbes. La production en série de la MDB commence en 1937. Avant l'arrêt de la production en 1943 pour cause de guerre, CLAAS fabriquera environ 1 400 machines de ce type.

Télécharger la brochure

1946

SUPER

La moissonneuse-batteuse-lieuse et son système de flux transversal atteignent bientôt leurs limites en termes de performances. Aussi, dès 1942, CLAAS commence à développer une moissonneuse-batteuse à système de flux transversal et longitudinal sur laquelle le grain est battu dans le sens transversal avant d'être transporté dans le sens longitudinal. Conçue dans un premier temps sous la désignation de moissonneuse-batteuse-lieuse Super, cette machine tractée est produite en série sous l'appellation SUPER à partir de 1946.

Grâce à CLAAS, la moissonneuse-batteuse gagne ses lettres de noblesse en Europe avec la SUPER, une machine traînée, et sa petite sœur, la JUNIOR (à partir de 1953). Dotée d'une architecture légère révolutionnaire, la SUPER est constamment remaniée et perfectionnée. À compter de 1958, elle est ainsi commercialisée sous la désignation AUTOMATIC avec une commande hydraulique révolutionnaire. Le conducteur peut désormais utiliser les principaux réglages de la moissonneuse-batteuse attelée à l'aide d'un distributeur hydraulique installé sur le tracteur.

Au fil des ans, la SUPER convainc de plus en plus de clients par son haut degré d'efficacité, de rentabilité et de fiabilité. Plus de 65 000 moissonneuses-batteuses de la gamme SUPER seront produites à Harsewinkel jusqu'à l'arrêt de la production en 1978.

Télécharger la brochure

1953

HERCULES : la première automotrice

Pendant la production de la moissonneuse-batteuse traînée SUPER, extrêmement populaire, CLAAS se lance dans le développement d'une moissonneuse-batteuse automotrice. La moissonneuse-batteuse automotrice CLAAS HERCULES est présentée à l'occasion du 65e anniversaire du fondateur de l'entreprise, August Claas, le 15 décembre 1952. L'automotrice CLAAS fonctionne avec un flux longitudinal. Tous les sous-ensembles, qu'il s'agisse du circuit hydraulique ou du moteur à 4 cylindres refroidi par air, sont développés et produits par l'entreprise CLAAS elle-même.

Le nom étant déjà utilisé pour un autre produit, CLAAS retire l'appellation HERCULES l'année même du lancement en 1953. La nouvelle moissonneuse-batteuse est rebaptisée sobrement SF, pour « Selbstfahrer », soit « automotrice ». Impressionnante, la SF ne l'est pas seulement par sa largeur de travail allant jusqu'à 4,20 m, exploitable même dans les conditions de récolte les plus difficiles.

Elle est aussi capable de faire preuve d'une extrême polyvalence. Outre les variétés de céréales courantes, la SF peut récolter sans problème des pois, du colza, du maïs, du trèfle, des semences d'herbe et autres semences spéciales. Par ses performances et sa polyvalence, la SF s'adresse principalement aux grandes exploitations et aux entrepreneurs de travaux agricoles. Cette machine préfigure la future lignée des moissonneuses-batteuses automotrices CLAAS.

Télécharger la brochure

1957

HUCKEPACK : le système universel

La CLAAS HUCKEPACK est une moissonneuse-batteuse automotrice à flux longitudinal d'une largeur de travail de 2,10 m. Sa particularité est de pouvoir être transformée en porte-outils hors des périodes de récolte afin d'assurer une exploitation plus efficace de la machine. La HUCKEPACK automotrice se veut plus économique et adaptée aux exploitations de taille modeste. La transformation de la HUCKEPACK de moissonneuse-batteuse en porte-outils nécessite deux personnes et prend environ une demi-heure. En mode moissonneuse-batteuse, l'essieu directeur se trouve à l'arrière et le siège du conducteur doit être tourné à 180°. Les pédales fixes sont alors installées à l'envers. La CLAAS HUCKEPACK peut être utilisée de manière universelle comme porte-outils. Celui-ci comprend un châssis breveté à longeron amovible. Entre les essieux, il est possible de monter tous les appareils tracteurs-porteurs usuels et de les commander via le circuit hydraulique. La HUCKEPACK dispose d'un circuit hydraulique à trois points, d'une prise de force normalisée ainsi que d'une prise de force asservie à la course. Au final, le principe de la CLAAS HUCKEPACK ne parvient pas à s'imposer sur le marché et la production est arrêtée en 1960. L'une des explications réside dans l'absence de systèmes d'accouplement rapide pour les circuits hydraulique, électrique et la prise de force, qui n'arriveront sur le marché que des années plus tard.

Télécharger la brochure

1958

COLUMBUS, EUROPA et MERCUR : à chaque agriculteur sa moissonneuse-batteuse

Les modèles EUROPA et COLUMBUS sont des moissonneuses-batteuses principalement destinées à des exploitations de taille modeste qui battent encore souvent les céréales avec des batteuses stationnaires. Pour l'EUROPA, on reprend le système de battage de la HUCKEPACK, produit à Harsewinkel à partir de 1958. Plus petite, la COLUMBUS suit un an plus tard. La largeur de coupe est alors réduite de 2,10 m à 1,80 m. Relativement petits comparés à la SF, ces modèles sont dotés d'un équipement très moderne pour l'époque et disposent, entre autres, d'un circuit hydraulique pour la barre de coupe et le rabatteur. Les deux modèles connaissent un énorme succès commercial. Au total, CLAAS produira plus de 60 000 unités de ces machines. En 1964, CLAAS présente la MERCUR, une moissonneuse-batteuse à même de combler le vide laissé entre les moissonneuses-batteuses de petite taille COLUMBUS et EUROPA et le modèle succédant à la SF, la MATADOR. Extérieurement très similaire aux modèles plus petits, la MERCUR comprend quatre secoueurs au lieu de trois, et offre une largeur de battage de 1 060 mm au lieu de 800 mm.

ProduitBrochure
COLUMBUSTéléchargement
EUROPATéléchargement
MERCURTéléchargement

1962

MATADOR : des moissonneuses-batteuses au format XXL

Avec ses deux nouveaux modèles, la MATADOR STANDARD et la MATADOR GIGANT, CLAAS perpétue la lignée des moissonneuses-batteuses de gros gabarit. La rationalisation croissante des tâches agricoles exige des moissonneuses-batteuses de gros gabarit encore plus puissantes et modernes. Avec une largeur de travail de 6 m, la MATADOR est vraiment gigantesque pour l'époque. La première version de la MATADOR propose un moteur diesel de 87 ch, une surface de secoueur de 4,5 m² et une trémie à grains avec carénage pouvant contenir 2 690 litres. Pour les clients préférant une machine plus petite, CLAAS développe la MATADOR STANDARD. Celle-ci reprend la plupart des pièces de la MATADOR, mais est équipée d'un moteur quatre cylindres plus petit de 68 ch, de secoueurs plus courts et d'un volume de trémie inférieur. Par souci de différenciation, la version originale de la MATADOR est rebaptisée « GIGANT ». Entre 1962 et 1970, période de production de cette gamme de modèles, CLAAS construira plus de 35 000 MATADOR.

ProduitBrochure
MATADORTéléchargement
MATADOR GIGANTTéléchargement

Chapitres :