Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Histoire des produits

La moissonneuse-batteuse.

La moissonneuse-batteuse est LE produit-phare de CLAAS. Embarquez avec nous pour un voyage à travers l'histoire de la moissonneuse-batteuse CLAAS.

Histoire des produits

La moissonneuse-batteuse.

La moissonneuse-batteuse est LE produit-phare de CLAAS. Embarquez avec nous pour un voyage à travers l'histoire de la moissonneuse-batteuse CLAAS.

Vers de nouvelles dimensions

Avec la DOMINATOR, CLAAS donne une nouvelle dimension à son activité de construction de moissonneuses-batteuses. Au fil des ans, les exploitations et les parcelles n'ont cessé de croître, les rendements des récoltes ont augmenté et de nombreux petits et moyens exploitants jouent désormais avec l'idée qu'il n'est pas absolument indispensable de récolter ses céréales soi-même. En deux mots, les professionnels du terrain réclament des moissonneuses-batteuses toujours plus puissantes et confortables pour les conducteurs.

1971

Le 6 décembre 1969 marque le coup d'envoi du développement d'une toute nouvelle génération de moissonneuses-batteuses chez CLAAS. Dès la campagne de récolte 1970, une première série test de 100 machines du nouveau type entre en action. Elle reçoit un nom évocateur : DOMINATOR. En 1971, CLAAS lance officiellement la DOMINATOR 80 sur le segment des machines à 5 secoueurs, puis, un an plus tard, la DOMINATOR 100, une machine dotée de 6 secoueurs. Le batteur de la DOMINATOR 80 affiche une largeur de 1,32 m (1,58 m sur la DOMINATOR 100), ce qui ouvre de nouvelles perspectives en termes de débit. Dans un premier temps, la DOMINATOR 80 est entraînée par un moteur diesel 6 cylindres de 105 ch. Sa particularité : il est implanté juste derrière la plate-forme du conducteur, la trémie étant disposée un peu plus en retrait. Cette implantation permet de réduire au minimum la distance entre le moteur et le batteur, celui-ci étant le sous-ensemble nécessitant le plus de puissance. La DOMINATOR 80 est également proposée avec une transmission hydrostatique en guise d'équipement supplémentaire. À l'époque, cette technologie est nouvelle dans le domaine de la construction de moissonneuses-batteuses, le variateur à courroie trapézoïdale étant encore très répandu.

Le lancement de la DOMINATOR est accompagné d'une évolution profonde du processus de production à l'usine, lequel mise désormais sur un système modulaire. Les différents sous-ensembles et modules peuvent être exploités sur différents modèles de différentes largeurs, ce qui permet de réduire sensiblement les coûts et les stocks à la production.

Parallèlement à la mise à jour annuelle des produits, les ingénieurs procèdent, à intervalles plus longs, à des améliorations et valorisations fondamentales de l'ensemble de la gamme de modèles. Ces changements sont visualisés par la modification du dernier chiffre du numéro de modèle : la série 5 est ainsi lancée en 1975, la première machine de la série 6 fait son apparition en 1979 et la série 8 arrive sur le marché en 1982. La gamme DOMINATOR affiche une longévité incroyable. Des années durant, elle reste le leader incontesté des ventes de moissonneuses-batteuses en Europe. S'il faut y trouver une explication, celle-ci réside certainement dans la polyvalence, les performances, la fiabilité et le confort d'utilisation exceptionnels de cette machine.

1981

CS : huit cylindres au service de la performance

Afin d'augmenter les performances des moissonneuses-batteuses de gros gabarit, CLAAS remplace les secoueurs de la moissonneuse-batteuse CS par un « cylinder system » (CS) comptant huit cylindres de séparation. Ce nouveau concept est présenté pour la première fois sur la DOMINATOR 116 CS. Cette machine fonctionne comme toujours avec un batteur (1,58 m de large). Derrière le batteur se trouvent huit cylindres de séparation associés à des corbeilles de séparation. Le contre-batteur a pour mission de séparer autant de grains que possible de la paille. Celle-ci est ensuite absorbée par les cylindres de séparation et transportée par un mouvement forcé jusqu'à la hotte. Ce type de transport assure un flux de récolte régulier. Les grains peuvent ainsi être séparés de la fine couche de paille avec beaucoup d'efficacité. L'écartement batteur/contre-batteur et la vitesse de rotation des cylindres de séparation peuvent être réglés en fonction du type de récolte. Pour faciliter la distinction entre les machines à secoueurs et celles à cylindres, les machines CS sont rebaptisées COMMANDOR en 1986. Coûteux, ce système ne parviendra jamais vraiment à s'imposer sur le marché, malgré le record du monde établi avec une CLAAS COMMANDOR en 1990 : 358 t de blé récoltées en huit heures. La production des moissonneuses-batteuses à système CS de CLAAS se poursuivra jusqu'en 1995.

ProduitBrochure
DOMINATOR 116 CSTéléchargement
COMMANDOR 116/115/114/112 CSTéléchargement

1992

CROP TIGER : le petit modèle adapté à toutes les circonstances

Dans de nombreuses régions du monde, l'agriculture est encore pratiquée sur de très petites parcelles. CLAAS développe la CROP TIGER pour permettre de récolter avec le minimum de pertes et le maximum de rentabilité. Les études commencent dès le début des années 1980. L'objectif est de créer une petite machine adaptée, notamment, au marché asiatique et à la riziculture. À l'origine, la CROP TIGER produite en Inde est uniquement prévue pour la récolte du riz dans des conditions bien précises. Grâce à un processus d'amélioration continue, elle est maintenant tout aussi performante pour la récolte des céréales.

Télécharger la brochure

1993

MEGA : des performances optimisées grâce à l'APS

Le concept de la CLAAS MEGA reprend celui de la DOMINATOR. La particularité du nouveau modèle est son système de battage. Il se compose du système de battage traditionnel de CLAAS, combiné à l'accélérateur (APS) avec son contre-batteur de pré-séparation. L'APS positionné en amont égalise le flux de récolte et permet un fonctionnement plus stable de la machine en cas de conditions variables. Grâce au contre-APS, les grains détachés et faciles à battre sont séparés avant d'arriver dans le batteur. Le système de battage de la MEGA améliore le mode de battage et décharge ainsi les secoueurs en aval. Le système de la MEGA permet une augmentation de 30 % du rendement.

Télécharger la brochure

Chapitres :